top of page

Quelle est la place de l’argent dans un monde qui nous demande d’être plus sobre ?

Chèr.es lecteur.ices, ça fait LONGTEMPS que je n‘ai plus écrit d’article. Et ce n’est pas grave ! J’ai entendu les conseils et les injonctions du genre « il FAUT écrire un article tous les mois pour que tes lecteur.ices restent accroché.es ». C’est bien, si ça marche et que c’est ok de faire comme ça pour certain.es, tant mieux ! De mon côté, ce blog est un plaisir et un moyen pour moi de mettre ce qui me traverse par écrit, de partager avec vous ce qui me questionne, ce que je découvre et qui m’interpelle.

Vous ne le savez peut être pas encore, mais OUFTI (comme on dit à Liège), qu’est ce que je me questionne ! Je ne sais pas si c’est ma tendance multipotentialiste , mon besoin de sens et de cohérence mais les « chantiers » sont nombreux. J’aime explorer de nouvelles manières de faire et d’être au monde plus respectueuse du vivant.

Cette année par exemple, j’ai été très tourmentée par des questions liées à ma sexualité et à la notion de genre. Qu’est ce que c’est être une femme, qu’est ce que c’est être un Homme ? Suis-je une femme, suis-je un Homme ? Est-ce que je suis hétérosexuelle parce que c’est ce que je suis fondamentalement ou est ce parce que j’ai grandit avec des modèles d’hétérosexualité ? Ces questions ont générés beaucoup d’inconfort et de malaise et je n’ai pas vraiment eu l’impression de pouvoir choisir de passer par là ou non. Ce cheminement me semblait imposé.

Questionner des croyances et des fondements identitaires n’ont pas été simple et je me suis retrouvée plusieurs fois prisonnière ou en guerre avec mon besoin de certitude et de contrôle.

Aujourd’hui je suis en paix avec ma sexualité et la question du genre et j’ai accepté qu’il y a des questions qui resteront sans réponses !

Le nouveau chantier qui semble pointer le bout de son nez est celui de ma relation à l’argent. J’entends beaucoup de choses à ce sujet et suis curieuse d’explorer cette thématique, d’aller à la rencontre de mes croyances. J’ai commencé le job en écoutant le podcast Richissime de Delphine Pinon et en m’offrant le livre de Christian Junod « Ce que l’argent dit de vous ». A ce stade, je ne sais pas ce que je vais découvrir, mais quelque chose me titille : est ce que changer son rapport à l’argent de manière individuelle peut contribuer à un changement de paradigme, à l’émergence d’une société plus respectueuse des ressources du vivant ? J’ai les poils qui se dressent et je ressens une certaine tension intérieure quand j’entends des discours du genre « créer et gagner plus », « augmenter ses revenus et gagner plus », « Tout est abondance ». Je m’interroge, gagner plus pourquoi faire ?

Nous vivons sur une planète aux ressources limitées, ce n’est pas une croyance, c’est UN FAIT. Même si la nature se régénère, elle ne se régénère pas au rythme auquel nous l’exploitons.

Je me sens très fort portée par des valeurs de justice sociale et climatique et je crois que nous devons réellement changer notre manière de consommer. Je pense aussi que nous devons changer notre rapport au vivant, ne plus considérer les ressources environnementales et humaines comme des ressources à exploiter mais les considérer parce qu’elles existent et ont une valeur en tant que tel.

Est-ce que le discours d’abondance véhiculé par certain.es est valable dans un monde en transition vers une société qui a besoin de sobriété ?

Vous l’aurez sans doute remarqué, l’argent aujourd’hui c’est surtout des chiffres sur un compte bancaire et une carte de crédit, l’argent espèce n’existe presque plus… On a dissocié la quantité argent qui circule de la limite naturelle qui était la ressource en or. On est plus relié à cette matière or comme autrefois et on pense pouvoir croitre sans limites.

Est-ce soutenable ? Je ne pense pas.

A ce stade, une part de moi a très fort envie de croire à cette notion d’abondance mais une autre plus critique me fait douter, résiste, veut que je regarde ailleurs et que je poursuive ma réflexion en ayant bien conscience des enjeux actuels.

Est-ce qu’un travail individuel sur nos croyances est à faire ? Oui certainement, je suis convaincue de l’intérêt et de l’importance de remettre en question ses croyances pour s’ouvrir à une autre énergie et à d’autres possibles. Questionner mon rapport à l’argent me paraît important mais est ce suffisant pour envisager un réel changement de cap. Ne faut-il pas aussi et surtout remettre en question le fonctionnement du système monétaire actuel qui est totalement détaché de tout ancrage dans la nature aujourd’hui ?

Je suis curieuse de vous lire à ce sujet et d’explorer la question dans un prochain podcast avec je l’espère Delphine et Christian ! N'hésitez pas à m'écrire en commentaires!


68 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page