top of page

De l'ancien au nouveau, à la recherche de l'équilibre...

Sens-tu le vent du changement à l'horizon?


Que ce soit après un choc émotionnel, une perte, un burn-out ou un stress engendré par l'état du monde, on rêve souvent à de nouveaux possibles, on aspire à faire et à être autrement. Alors on se met en mouvement, on rêve, on imagine, on s'invente une nouvelle histoire, il y a des jours avec et des jours sans. On peut parfois se sentir tiraillé.e entre l'ancien et le nouveau. Les émotions s'affolent, on sent que l'on est sur le point de perdre ou de renoncer à quelque chose et... c'est compliqué. On a peur de ce que l'on ne connaît pas encore et on se demande parfois si on est fou ou folle de croire que notre réalité peut changer. Les habitudes tenaces et les conditionnements reviennent au galop, on se sent parfois impuissant.e, et on voudrait la recette magique. On regarde les autres ou ailleurs en de se demandant ce qui cloche chez nous. Si tu es un.e grand.e impatient.e comme moi, il y a des chances pour que ta patience soit mise à rude épreuve! Il y a des jours où on a envie de tout abandonner, revenir à l'ancien, revenir à celui ou celle qu'on était avant, avant le burn out, revenir dans le monde d'avant, avant le covid...

Pourtant notre cœur sait qu'un avenir plus doux, qu'un monde plus beau est possible... Pour faire advenir un monde différent, plus conscient et respectueux des ressources du vivant, nous avons à la fois besoin de nourrir des changements intérieurs et extérieurs. Nous avons besoin de faire évoluer nos croyances, libérer notre créativité et développer un nouvel imaginaire. De contacter des ressources en nous peut être encore insoupçonnées, réveiller des parts de nous endormies, inviter l'artiste , le .la rebel.e, le.la magicien.e ...


Comment passer de la vieille histoire à une nouvelle histoire qui a du sens?


Bien qu'un peu magicienne dans l'âme, je n'ai pas de baguette magique, ni de recette miracle à te proposer. Il n'y a pas une seule bonne manière de faire, pas de chemin tout tracé. Pour aller vers ce qui fait sens, la patience et la douceur sont de précieuses alliées, c'est facile de savoir ce que l'on ne veut plus, mais c'est parfois plus compliqué de ressentir ce que l'on souhaite vraiment. Enfuis sous des années de conditionnements et des bonnes vieilles croyances limitantes, les murmures de notre être profond ont parfois du mal à se faire entendre. Ok, mais alors, par où commencer?


Revenir à la simplicité, arrêter de courir et RESSENTIR ce qui se passe en nous. En reprenant contact avec nos sensations, on reprend contact avec la vie qui nous traverse. Un temps de respiration, de méditation, de marche en nature, de pratique créative, mettre les mains dans la terre ( ou toutes autres pratiques qui te font du bien!) peuvent nous aider à faire le calme, revenir dans notre corps et apaiser notre mental. Non, il n'est pas possible d'arrêter de penser! Mais en étant à l'écoute de ce qui est présent en nous, on peut plus facilement entendre les murmures de notre cœur quand il nous parle. Et c'est avec lui qu'on inventera une nouvelle histoire, qu'on arrivera à créer une vie et un monde qui ont du sens, ou les ressources humaines et environnementales seront considérées comme précieuses et limitées...





25 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page